Le rôle des médias de service public en temps de pandémie

Communiqué

L’année 2020 restera à jamais gravée dans nos esprits. Peu importe où nous vivons, nous éprouvons tous les mêmes sentiments qui accompagnent habituellement l’incertitude, notamment la peur, la tristesse et la douleur.  

Et pourtant, pendant cette période de crise, nous voyons aussi des communautés se serrer les coudes comme jamais auparavant. Cette crise a renforcé le respect que nous avons envers nos soignants et nos premiers intervenants. Nous voyons tant de héros du quotidien faire passer les besoins des autres avant les leurs, et ce, en dépit des risques considérables auxquels ils s’exposent.  

Le rôle des médias de service public n’a jamais été aussi important qu’à l’heure actuelle. C’est pourquoi, à titre de membres du Groupe de travail mondial pour les médias publics, nous voulons saluer les services essentiels rendus par les diffuseurs publics du monde entier. 

Même si nos langues et nos cultures diffèrent d’un pays à l’autre, nous avons tous le même devoir d’informer, d’éduquer et de divertir. Compte tenu de notre rôle, il est primordial d’aller au-devant de notre engagement de servir les auditoires de tous âges sur l’ensemble de nos plateformes linéaires et numériques. Nous veillons à leur fournir ce dont ils ont besoin au moment, à l’endroit et dans les formats désirés.

Les citoyens utilisent aujourd’hui en nombre record les services de nouvelles et d’information de leur diffuseur public, reconnus comme une source digne de confiance à une époque où la fiabilité de l’information est une question de vie ou de mort. Comme toute autre organisation, nous nous sommes adaptés pour offrir une couverture en profondeur de la pandémie de COVID-19. Dans nos démocraties, nous jouons aussi un rôle important en demandant aux autorités publiques de rendre des comptes, afin de garantir la transparence du processus décisionnel.  

Le Groupe de travail mondial est particulièrement fier de la rapidité avec laquelle les médias publics de partout dans le monde ont relevé le défi de soutenir l’éducation des enfants afin qu’ils poursuivent leurs apprentissages chez eux. Nous le devons à notre capacité de réunir des partenaires d’exception, autant des secteurs privé que public. Les médias de service public sont particulièrement bien placés pour jouer ce rôle.

Entretemps, notre promesse de divertir aide les gens à garder le moral, surtout nos auditoires plus âgés qui sont les plus vulnérables. Nous continuons à soutenir les artistes et les créateurs qui nous inspirent, qui façonnent nos cultures, et qui réussissent à nous rassembler malgré les mesures de distanciation sociale. 

Pour atteindre ces objectifs, nos employés, nos pigistes, nos partenaires de l’industrie créative et nos collègues des médias privés ont démontré leur détermination sans faille à fournir des services essentiels durant cette période difficile. Le secteur de la production audio, cinématographique et télévisuelle représente une part croissante et vitale de nos économies. Les décideurs politiques doivent prendre des mesures pour assurer la pérennité de ce secteur.

Pour toutes ces raisons, en tant que membres du Groupe de travail mondial, nous encourageons les décideurs politiques et les élus à appuyer et à défendre l’indépendance des médias publics et du journalisme en général. Les médias de service public indépendants n’ont jamais été aussi indispensables aux démocraties à travers le monde qu’aujourd’hui. Ensemble, nous sortirons de cette crise. 

Et nous voulons vous remercier, vous, notre public, du soutien constant que vous nous apportez, ainsi que de la place que vous nous accordez dans vos foyers et dans vos vies. 

Signé, Le Groupe de travail mondial pour les médias publics 

David Anderson, Directeur général, ABC (Australie)
Thomas Bellut, Directeur général, ZDF (Allemagne)
Delphine Ernotte Cunci, Présidente-directrice générale, France Télévisions (France)
Tony Hall, Directeur général, BBC (Grande-Bretagne)
Jim Mather, Président du conseil d’administration, RNZ (Nouvelle-Zélande)
Hanna Stjärne, Directrice générale, SVT (Suède)
Catherine Tait, Présidente-directrice générale et CBC/Radio-Canada et présidente du Groupe de travail mondial pour les médias publics (Canada)


Contexte

La raison d’être du Groupe de travail mondial pour les médias publics est de défendre les valeurs et les intérêts des médias publics. Ce groupe de travail a été formé pour exprimer d’une voix forte et unique les enjeux et les défis auxquels font face les médias publics. Son point de vue représente une diversité de pays, de langues et de cultures.

Pour en savoir plus

Exemples de services des médias publics en période de pandémie:

ABC

Les Australiens se sont tournés en grand nombre vers l’ABC en raison de la confiance qu’ils témoignent à ses contenus d’information. En mars, son auditoire numérique a augmenté de 53 % pour atteindre 15,2 millions (soit 61  de la population de 2 ans et plus). Parmi l’ensemble de son offre liée à la crise, l’ABC a lancé Coronacast, un balado quotidien pour répondre aux questions des auditeurs sur le coronavirus ou la COVID-19 et leur offrir des analyses des dernières nouvelles et recherches.  

L’ABC a lancé Fresh Start, un fonds de 5 millions $ (AUS), pour assurer la pérennité du secteur de la production australienne. Le fonds servira à développer du contenu pour tous les genres, notamment les dramatiques, les comédies, les émissions pour enfants, la musique et les arts. L’ABC a également élargi sa grille éducative pour diffuser du contenu supplémentaire lié au curriculum des élèves de tous âges entre 10 h et 15 h chaque jour de semaine sur ABC ME, et offre un soutien en ligne sur le portail ABC Education.

BBC

Le lundi 20 avril, la BBC a lancé sa plus importante offre éducative à ce jour, Bitesize Daily, dont l’impressionnante équipe est remplie de noms connus. En collaboration avec des enseignants et des spécialistes en éducation, cette équipe, assemblée en seulement quatre semaines, offrira aux enfants d’un bout à l’autre du Royaume-Uni 14 semaines d’apprentissage fondé sur leur programme scolaire.

The Big Night In soulignera, le temps d’une soirée de programmation spéciale sur BBC One, les actes de bonté, d’humour, d’espoir et de résilience qui aident le pays à continuer d’avancer durant cette pandémie sans précédent. Pour la première fois, les plus importants organismes de bienfaisance partenaires de la BBC, BBC Children in Need et Comic Relief, se sont réunis en vue de remercier chaleureusement les personnes qui déploient d’incroyables efforts pour appuyer leur communauté durant cette période difficile.

CBC/Radio-Canada

En réponse à la pandémie de coronavirus en cours, CBC/Radio-Canada a lancé plusieurs initiatives pour soutenir l’industrie créative canadienne, incluant l’initiative Connexion création en partenariat avec le Conseil des arts et le CBC Creative Relief Fund pour fournir un soutien immédiat et urgent aux créateurs canadiens. Connexion création fournira 1 million $ (CAD) en financement aux candidats retenus pour développer, créer et partager des œuvres originales ou adaptées avec les auditoires canadiens en ligne, tandis que le CBC Creative Relief Fund fournira 2 millions $ (CAD) en financement pour le développement et la production d’un large éventail de contenus originaux canadiens novateurs.

MAJ, l’actualité pour les jeunes de Radio-Canada, et CBC Kids News ont invité les jeunes Canadiens de 6 à 13 ans à poser leurs questions au premier ministre Justin Trudeau et à la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, en rapport avec l’effort national visant à contrer la pandémie de COVID-19. Le résultat a été diffusé simultanément en français et en anglais par Radio-Canada et CBC

France Télévisions

France Télévisions a mobilisé ses antennes dont France 4, sa chaîne dédiée à la jeunesse, pour faire la classe aux enfants du primaire au lycée, grâce à Lumni sa nouvelle plateforme éducative. 

Pour répondre aux questions sur le coronavirus, franceinfo a lancé l’opération #OnVousRépond. Dans le bruit qui entoure cette épidémie, franceinfo continue à privilégier le dialogue avec les internautes, téléspectateurs et auditeurs, et apporte des réponses aux questions qu’ils se posent sur le virus et ses conséquences sur leur vie quotidienne. Chaque jour, de 6 heures à minuit, l’équipe de la rédaction numérique de franceinfo répond aux questions reçues. Ils sollicitent au besoin des médecins, des experts, les pouvoirs publics ou autres spécialistes pour apporter des réponses précises et vérifiées. L’opération #OnVousRépond alimente largement les rendez-vous d’information sur les antennes de franceinfo, à la radio et à la TV sur le canal 27, les JT de 13H et de 20H de France 2 et une newsletter envoyée plusieurs fois par semaine.

RNZ

Le balado quotidien Coronavirus Podcast de RNZ sur la COVID-19, animé par Indira Stewart, de RNZ National, présente les dernières nouvelles concernant la COVID-19 et son incidence sur les Néo-Zélandais. L’émission comprend des témoignages de divers citoyens touchés par le virus et utilise la technologie de l’application VoxPop de RNZ pour entrer directement en contact avec les abonnés au moyen de questions et réponses en temps réel. L’émission s’est hissée au premier rang du classement Apple Podcast dès son lancement et s’est maintenue dans les six premières places chaque semaine depuis ce temps. De plus, Apple, Spotify et d’autres plateformes en font la promotion dans leurs listes de sources d’information de confiance sur la COVID-19.

#StandAtDawn est un partenariat entre la RSA et la New Zealand Defence Force pour la Journée commémorative de l’ANZAC. La Journée commémorative de l’ANZAC est l’un des événements nationaux les plus importants en Nouvelle-Zélande. Cette année, pour la première fois, les services ont été annulés partout au pays, mais les Néo-Zélandais peuvent tout de même rendre hommage aux héros à l’aube, à partir de chez eux. RNZ National a établi un partenariat avec la RSA et la New Zealand Defence Force pour diffuser un service à l’orée du jour, invitant toute la population à se réunir quelques instants, chacun dans sa « bulle », pour se souvenir.

SVT

Grâce au journalisme de données, la SVT a représenté visuellement divers aspects de la COVID-19 d’une manière interactive et facile à comprendre, ce qui a été très appréciée par ses utilisateurs. Les sujets couvrent notamment la propagation de la maladie en Suède et à l’échelle mondiale, ses conséquences pour l’économie ainsi que les effets de la distanciation sociale. La SVT offre la visualisation de ses données ainsi que les diffusions des conférences de presse gratuitement aux médias privés.

La SVT a invité toute la population à une soirée en compagnie de l’élite musicale de la Suède. L’émission, diffusée en direct à partir de divers emplacements et comprenant des segments de partout au pays, a donné l’occasion de rendre hommage à quelques-unes des personnes qui aident la société à composer avec cet enjeu, tout en amassant des fonds pour les personnes qui en ont subi le plus durement les effets.

ZDF

La ZDF continue à adapter continuellement sa grille de programmation. Un aperçu des changements et des émissions spéciales, y compris des informations supplémentaires et des offres interactives sur la pandémie du coronavirus est disponible sur le portail web de la ZDF.

Durant cette période de crise, la ZDF a lancé un service pour les enfants qui inclut des contenus spéciaux ainsi que du matériel d’apprentissage et des sujets pour l’enseignement à domicile.


Liens vers les centres de presse:

ABC     BBC     CBC/Radio-Canada     France Télévisions     RNZ    SVT     ZDF

Pour en savoir plus